“Tuberculose en Europe: l’OMS alerte sur une augmentation des taux de mortalité”



"Tuberculose en Europe: l



“Tuberculose en Europe: l’OMS alerte sur une augmentation des taux de mortalité”



Tuberculose en Europe: l’OMS alerte sur une augmentation des taux de mortalité

La tuberculose, maladie respiratoire contagieuse, tue deux millions de personnes chaque année. Selon l’OMS, l’incidence de cette maladie en Europe a augmenté ces dernières années. En effet, entre 2011 et 2015, les taux de mortalité ont augmenté de 12% en Europe de l’Est. Dans le même temps, le nombre de cas a augmenté de 4,3% en Europe occidentale.

Les raisons de l’augmentation

De nombreux facteurs sont à l’origine de l’augmentation des taux de mortalité liés à la tuberculose en Europe. Tout d’abord, la résistance aux antibiotiques est en hausse en Europe de l’Est, ce qui rend le traitement de la maladie plus difficile. De plus, la migration est un facteur important de la propagation de la tuberculose en Europe. Les réfugiés, souvent mal nourris et vivant dans des conditions insalubres, sont particulièrement vulnérables à la tuberculose.

La situation en France

En France, la tuberculose continue de tuer chaque année. Selon Santé Publique France, environ 4 500 nouveaux cas de tuberculose sont diagnostiqués chaque année. Parmi eux, un tiers sont des migrants. La maladie reste également présente chez les personnes atteintes de VIH et les sans-abris.

Que peut-on faire?

Pour réduire le nombre de décès dus à la tuberculose en Europe, plusieurs actions sont nécessaires. Tout d’abord, une meilleure prévention et une détection plus précoce de la maladie sont nécessaires. Le traitement doit également être amélioré en utilisant de nouveaux médicaments et en luttant contre la résistance aux antibiotiques. Enfin, une attention particulière doit être portée à la santé des migrants et des personnes les plus vulnérables.

Résumé: L’OMS alerte sur une augmentation des taux de mortalité liés à la tuberculose en Europe. Les raisons de cette augmentation sont multiples, notamment la résistance aux antibiotiques et la migration. En France, la tuberculose continue de tuer chaque année. Pour réduire le nombre de décès, une meilleure prévention, une détection précoce de la maladie, un traitement amélioré et une attention particulière aux migrants et aux personnes les plus vulnérables sont nécessaires.

#OMS #tuberculose #Europe #mortalité #antibiotiques #migration #France #détection #prévention #traitement #vulnérables #HEALTH

Related Posts